Quelle différence entre un radiateur à inertie sèche et un radiateur à inertie fluide ?

Publié le : 13 novembre 20224 mins de lecture

Le chauffage le plus économique est celui qui permet de réduire la consommation d’énergie tout en assurant un confort optimal. Parmi les différents types de chauffage, les radiateurs à inertie sèche et fluide présentent des avantages et des inconvénients qui leur sont propres. Alors, quelle est la différence entre ces deux types de radiateurs ?

Qu’est-ce qu’un radiateur sec à inertie ?

Le radiateur à inertie sèche est un radiateur électrique qui fonctionne sans eau. Il est composé d’un bloc en céramique ou en briques réfractaires, qui est chauffé par une résistance électrique. Lorsque le bloc est chauffé, il stocke la chaleur et la restitue lentement, ce qui permet de réguler la température de la pièce de manière plus homogène. Le radiateur à inertie fluide, quant à lui, est un radiateur électrique qui fonctionne avec un fluide caloporteur, généralement de l’huile. Il est composé d’un serpentin en cuivre ou en aluminium, qui est chauffé par une résistance électrique. Le fluide caloporteur circule dans le serpentin et transfère la chaleur au radiateur. Le radiateur à inertie fluide permet de chauffer la pièce plus rapidement que le radiateur à inertie sèche, mais la température de la pièce peut être plus difficile à réguler.

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie fluide ?

Le radiateur à inertie fluide est un radiateur électrique qui utilise un fluide caloporteur pour stocker et restituer la chaleur. Le fluide caloporteur est contenu dans un circuit fermé et circule dans les serpentins du radiateur. Lorsque le radiateur est allumé, le fluide se réchauffe et stocke la chaleur. Lorsque le radiateur est éteint, le fluide restitue la chaleur stockée aux parois du radiateur. Le radiateur à inertie fluide peut être équipé d’un thermostat pour réguler la température du fluide et ainsi la température de la pièce.

Quelle est la différence entre un radiateur à inertie sèche et un radiateur à inertie fluide ?

Il existe deux types de radiateurs à inertie : les radiateurs à inertie sèche et les radiateurs à inertie fluide. La différence principale entre les deux est que les radiateurs à inertie sèche utilisent un matériau (généralement du sable ou des billes d’argile) pour stocker et transférer la chaleur, tandis que les radiateurs à inertie fluide utilisent un fluide (généralement de l’huile) pour accomplir ces tâches.

Les radiateurs à inertie sèche ont généralement une plus grande capacité de stockage de chaleur que les radiateurs à inertie fluide, ce qui les rend plus adaptés aux grandes pièces ou aux maisons qui ont besoin de beaucoup de chaleur. De plus, les radiateurs à inertie sèche sont généralement plus faciles à installer que les radiateurs à inertie fluide, car ils ne nécessitent pas de tuyaux ou de réservoirs supplémentaires. Cependant, les radiateurs à inertie sèche peuvent être plus bruyants que les radiateurs à inertie fluide, car ils utilisent un ventilateur pour transférer la chaleur.

Les radiateurs à inertie fluide sont généralement plus chers que les radiateurs à inertie sèche, mais ils ont quelques avantages. Tout d’abord, les radiateurs à inertie fluide peuvent transférer la chaleur plus efficacement que les radiateurs à inertie sèche, ce qui les rend idéaux pour les maisons ou les appartements où il fait déjà chaud. De plus, les radiateurs à inertie fluide sont généralement plus silencieux que les radiateurs à inertie sèche, car ils n’utilisent pas de ventilateur. Enfin, les radiateurs à inertie fluide sont généralement plus faciles à entretenir que les radiateurs à inertie sèche, car ils n’ont pas besoin d’être nettoyés aussi souvent.

Plan du site